Aller au menu Aller au contenu
Diversité scientifique et technologique
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Diversité scientifique et technologique

> Formation > Projets étudiants

Projet étudiants de 1re année : Course solaire modèle réduit

Bandeau web
 

Domaines : électronique, informatique, mécanique, photovoltaïque


 

Contexte et enjeux du projet


Chaque année, la ville de Chambéry accueille une course de modèles réduits solaires. L’évènement réuni sur un même lieu des dizaines d’équipes de collèges, lycées, universités et écoles d’ingénieurs venues de la France entière. Il ne s’agit pas d’une course de vitesse mais d’une course d’endurance, l’objectif est de parcourir un maximum de distance dans le temps imparti. Le vainqueur est donc celui qui parcourt le plus grand nombre de tours. Cette compétition « à petite échelle » est basée uniquement sur l'énergie solaire et l'habileté des jeunes pilotes. Elle illustre très concrètement les potentialités de l'énergie solaire et l'ingéniosité des concepteurs. Les petits engins télécommandés et équipés de cellules photovoltaïques se livrent une bataille sans merci ! L’intérêt de ce projet est de mettre en avant l’efficacité et les possibilités prometteuses de l’énergie solaire par l’utilisation de panneaux photovoltaïques.
 
Course solaire Course solaire
> Cliquer sur les images pour les agrandir <


Objectifs


Le principal objectif du projet est de réaliser une voiture capable d’être pilotée à distance, respectant des contraintes imposées par les règles de la course. La voiture doit au minimum être capable d'avancer et de tourner à droite et à gauche. Elle doit fonctionner grâce à l'énergie solaire quel que soit l’ensoleillement. Afin d'économiser au maximum l'énergie, le prototype doit être le plus léger possible, mais doit aussi être suffisamment solide pour résister à d'éventuels chocs avec les autres voitures ou avec le décor. Les voitures qui gagnent la course roulent à des vitesses entre 30 et 40Km/h.
 

>>> Lire l'actualité en ligne



Enseignant responsable du projet :

Nicolas RUTY

mise à jour le 1 juillet 2019

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes