Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Toutes les actualités

4 étudiants Phelma classés 5ème au RAID Centrale Paris en Corse

Mis à jour le 26 juillet 2011
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

A l'instar du RAID Grenoble INP qui permet à des élèves ingénieurs et à des cadres d'entreprises de participer à un véritable défi sportif, l'école Centrale Paris organise son propre RAID. Sur les 200 participants (50 équipes), l'équipe Grenoble INP - Phelma "NoSlewRate", composée d'étudiants de deuxième année - Benoit Lasjaunias (SICOM), Marion Cristea (SICOM), Thomas Laforge (SICOM) et Florent Brasquies (EPEE) s'est classée 5ème !

Interview de Benoît Lajaunias, étudiant 2A - SICOM mais aussi membre de la Junior Conseil Phelma 2010-2011.

Benoît,  en quoi consiste un RAID ?

Le Raid Centrale est une épreuve sportive d'un niveau assez élevé combinant trail (course à pied en montagne), VTT, Run&Bike (deux vélos pour l'équipe de 4), escalade, canyoning et rando aquatique (sauts, rappels, tiroliennes et randonnées dans des torrents de montagne). Il se court par équipe de 4 étudiants, provenant de deux écoles différentes, au plus. Le raid dure 5 jours, pour une distance de 240 km et 8000 mètres de dénivelé positif. Cette année, il avait lieu en Corse, mais la région change pour chaque édition. Il est organisé par les étudiants de l'école Centrale Paris pour les étudiants des grandes écoles françaises et étrangères, et ce, pour la treizième année consécutive

Qu'est ce qui vous a motivé pour participer à ce RAID-ci ?

Nous avons participé principalement pour le défi sportif que ce raid représente. En effet, il est très long, il y a des blessures dans toutes les équipes et il faut se donner entièrement pour finir. L'esprit d'équipe est très très fort, souvent, on finit les épreuves à bout pour que l'équipe ne soit pas disqualifiée. C'est le point principal, mais on y va également pour rencontrer d'autres étudiants qui partagent cette passion. Pour ma part, ce n'est pas mon premier raid et on retrouve souvent les mêmes personnes. On ne connaissait pas encore le lieu du raid quand on s'est inscrit, mais l'annonce de la Corse nous a encore plus motivés !

Le principe d'un RAID est de faire se côtoyer entreprises et élèves ingénieurs. Comment s'est passé le contact avec les industriels pour ce RAID ?

La présence d'entreprises est très particulière à ce raid. En effet, beaucoup de raids sont sponsorisés par de grandes entreprises, mais le Raid Centrale Paris fait plus fort. Il propose aux entreprises d'avoir une équipe sur le raid composée de managers et qui vont présenter l'entreprise lors d'une cérémonie un soir de la semaine. Le jour précédent le départ du raid, il y a un après-midi "partenaires", où chaque entreprise a un stand et on peut discuter. Le jeudi est également favorable aux échanges puisque le check point du midi dure 1h30 au lieu de 30 min. Les DRH des entreprises partenaires sont invités et viennent nous retrouver tout "suant soufflant" pour discuter. Certains VIP font même les épreuves de l'après-midi avec leur équipe entreprise. Le soir, le repas est spécial : on est assis, servis à table et placés avec les entreprises qui nous intéressent (nous l'avions indiqué lors de nos inscriptions).

Phelma ou Grenoble INP sont-ils connus parmi toutes les écoles parisiennes ?

Les DRH, membres de services RH ou "relations écoles" des entreprises provenaient souvent de Paris. Plusieurs entreprises nous ont demandé ce qu'était Grenoble INP et Phelma (on avait nos sweat-shirts Grenoble INP et « Phelma » imprimé sur nos dossards !). Souvent les managers ne connaissent pas, mais les DRH connaissent quand même Grenoble INP. C'est sûrement dû au fait que l'école, elle, existe depuis peu. Ceci dit, Phelma a été, pour le coup, représentée directement auprès de toutes ces entreprises et ce, pour la première fois depuis que le RAID Centrale Paris existe. Je crois qu'il en est d'ailleurs de même pour Grenoble INP.

> Résultat du RAID Centrale Paris

> Article du journal Corse Matin


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 26 juillet 2011

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes