Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Toutes les actualités

Deux professeurs chinois de L’institut franco-chinois de l’énergie nucléaire (IFCEN) accueillis à Phelma

Publié le 19 juin 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué 19 juin 2013

Phelma accueille Yuan Cenxi et Zhang Chunyu, professeurs chinois à l'IFCEN. Aux côtés d’enseignants de l’école d’ingénieurs, parmi lesquels Thierry Duffar, Jean-Marc Dedulle, Nicolas Sergent et Adrien Bidaud), ils élaborent ensemble les documents pédagogiques et les projets de Bachelor (licence chinoise en 4 ans) que les étudiants de l’IFCEN réaliseront en petits groupes, à Zhuhai en Chine.

Leur séjour permettra de finaliser les programmes, les documents, les exercices et les évaluations qui seront utilisés dans le cadre des cours, travaux dirigés, travaux pratiques et projets de groupe encadrés conjointement par les professeurs chinois et français.

L'IFCEN : un projet au service de la coopération franco-chinoise dans le nucléaire civil

L'Institut franco-chinois de l'énergie nucléaire (IFCEN) a officiellement ouvert ses portes en septembre 2010 sur le campus de Zhuhai. Sa vocation ? Former « à la française » une centaine d'ingénieurs chinois en génie nucléaire par an, pour répondre à la demande croissante de l'industrie chinoise et des entreprises françaises partenaires dans le domaine de l'énergie nucléaire civile. Le cycle d'ingénieur de l'institut démarrera en septembre 2013.

Côté formation, Grenoble INP pilote le consortium FINUCI qui regroupe l'Institut polytechnique de Grenoble, l'Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN/CEA), l'Ecole des mines de Nantes, l'Ecole nationale supérieure de chimie de Montpellier et l'Ecole nationale supérieure de chimie de Paris. Côoté industrie française, le projet d'IFCEN est soutenu par Areva, EDF, Bureau Veritas, le CEA et depuis cette année par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Quant à la Chine, outre les soutiens institutionnels (tels que celui de la province du Guangdong), la CGNPC, partenaire d'EDF pour la construction et l'exploitation des EPR de Taishan, est fortement impliquée dans le projet.


La Chine prévoit en effet, à l'horizon 2020, de raccorder au réseau existant plus d'une cinquantaine de Gigawatts/heure supplémentaires grâce à de nouvelles centrales électronucléaires, ce qui représente une augmentation de 400% de son parc actuel. Dans ce cadre, les industriels français comme Areva et EDF ont décroché d'importants contrats de construction, lesquels nécessitent une main d'œuvre qualifiée sur place. Grenoble INP, qui forme à lui seul un ingénieur sur six dans le nucléaire en France, a de son côté accepté de piloter le projet afin d'accompagner les industriels français dans leur développement à l'étranger.

 Sur la photo, M. Rosmorduc de CORYS est présent. Le logiciel de simulation « SIREP »  de CORYS (pour la formation au fonctionnement normal des réacteurs nucléaires) pourrait servir aux étudiants de l'IFCEN comme il sert actuellement à l'INSTN et à Grenoble INP.

.

GrenobleINP-Phelma_Collaboration-IFCEN

De Gauche à droite :

  • Adrien BIDAUD : Enseignant à Grenoble INP - Phelma
  • Pierre BENECH : Directeur de Grenoble INP - Phelma
  • Charles ROSMORDUC : Vice President Asia and Middle East of CORYS
  • Bertrand MERCIER : Coordonnateur du cycle d'ingénieur de l'Institut Franco-Chinois d'Energie Nucléaire, CEA/INSTN
  • Yuan CENXI : Enseignant à l'IFCEN
  • Zhang CHUNYU : Professeur à l'IFCEN
  • Jean-Marc DEDULLE : Enseignant à Grenoble INP - Phelma

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 24 juin 2013

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes