Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Toutes les actualités

Stockage de l'énergie / filière hydrogène : le projet européen TeacHy2020 vise à développer des formations de Master

Publié le 5 février 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

L’économie de l’hydrogène est en plein essor en Europe. Pour une mobilité propre, avec une autonomie de véhicule supérieure à celle offerte par les batteries actuelles, le stockage des énergies renouvelables est indispensable à leur développement à plus grande échelle, pour des applications résidentielles et industrielles, etc. Le besoin de formation dans le domaine des piles à combustible et des technologies de l’hydrogène (FCHT : Fuel Cell and Hydrogen Technology) est donc grandissant.

Phelma pile à combustible hydrogène

Phelma pile à combustible hydrogène

On estime à 100 000 le nombre de techniciens et d’ingénieurs à former pour 2030 à l’échelle Européenne (source EU), ce nombre montant à 150 000 en France uniquement à l’horizon 2050 (source Air Liquide). Fort de ce constat, le projet TeacHy2020 (projet européen H2020 de 36 mois) a démarré depuis 1 an, Grenoble INP étant l’un des 12 partenaires académiques du consortium. Phelma apporte ses compétences en électrochimie et en génie électrochimique pour proposer un contenu pédagogique de qualité. Le projet vise principalement à construire des formations de Master et des formations continues adaptées aux personnels impliqués dans ces filières. La méthodologie et le contenu des modules sont construits par l’ensemble du consortium. Des étudiants évaluent le contenu et participent au retour d’expérience.

Des élèves de la filière EPEE suivent cette année un module en e-learning proposé par l’université de Ulster, afin de vérifier si ce module pourrait faire partie du programme pédagogique d’un futur Master dédié aux technologies de l’hydrogène à Phelma.
 

PARTENAIRES


Les remerciements vont à l'entreprise commune PCH pour le financement reçu sous le numéro de contrat 779730.
 
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 5 mars 2019

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes