Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Toutes les actualités

L'association IZIMAKERS hébergée dans les murs de Phelma

Publié le 2 novembre 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué

Fondée par Jérôme Martin et Andrea Battistella, deux anciens de l'ENSPG et L'ENSERG (deux des trois écoles fondatrices de Phelma), iziMakers propose un concept innovant très simple : mélanger loisirs créatifs et technologie. L'objectif est d'encourager et d'aider les enfants de plus de 7 ans à exprimer leur créativité tout en apprenant (collaboration, ingénierie, etc) et en se familiarisant avec le monde de demain. C'est aussi pour les parents une nouvelle manière de passer du temps avec leurs enfants.

izimakers logo

izimakers logo

Entretien avec Jérôme MARTIN

[legende-image]1383921749274[/legende-image]Je suis diplômé de l'Ecole Nationale Supérieur de Physique de Grenoble (ENSPG), filière Instrumentation Physique, en 2007. J'ai ensuite travaillé pendant 4 ans dans un bureau d'étude spécialisé en électronique et RFID. J'ai quitté cette entreprise pour développer une application web de gestion de connaissances, avant de me lancer dans l'aventure iziMakers. L'idée initiale du projet est d'aider les enfants à créer. Cette idée se développe sur 2 axes : développer les outils (dont les modules robotiques et l'application) avec iziMakers et proposer des ateliers sous forme associative avec Planet Makers.
Nous sommes actuellement 4 à porter le projet : Andrea Battistella (dipl^més de l'Ecole Nationale Supérieure d'Electronique et de Radioélectricité de Grenoble en 1999), Karine Fernandes, Joanna Dluga et moi-même.

Comment en êtes-vous venus à être hébergés dans les murs de Phelma ?

Lors du Forum des Projets ECHOSCIENCES de La Casemate, nous avons rencontré Valérie Bonnardel, la directrice de la Fondation Partenariale Grenoble INP, qui a trouvé notre projet intéressant et a décidé de nous aider, notamment en mettant à notre disposition un local à Phelma.

Souhaiteriez-vous d'avantage développer la collaboration avec l'école ?

Je pense que ce serait intéressant pour l'école, pour les étudiants et pour nous de développer la collaboration. Dans le cadre de leur cursus, les étudiants pourraient, par exemple, participer au développement de modules robotiques, imaginer de nouveaux robots et animer des ateliers. D'anciens élèves de l'école pourraient même aussi y participer. De cette façon, lors de nos ateliers, les enfants auraient un premier contact avec l'école et avec le métier d'ingénieur.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 9 décembre 2016

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes