Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Toutes les actualités

Le programme de R&D « Nano2017 » est officiellement lancé sur le site STMicroelectronics de Crolles

Publié le 30 août 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
22 juillet 2013
STMicroelectronics, leader mondial dont les clients couvrent toute la gamme des applications électroniques, a reçu le 22 juillet le Premier Ministre, M. Jean-Marc Ayrault, accompagné d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, de Geneviève Fioraso, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et de Fleur Pellerin, Ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Économie numérique, de plusieurs représentants des autorités nationales, régionales et locales. Tous se sont retrouvés sur le site ST de Crolles pour inaugurer la lancement officiel du programme de recherche et développement Nano2017. Ont également assisté à cette cérémonie plusieurs partenaires clés de ST au sein du programme de R&D Nano2017, parmi lesquels le CEA-Leti IBM et Grenoble INP. Brigitte Plateau représentait l'établissement à cet événement.

Nano2017 est un programme public-privé stratégique de R&D d'une durée de cinq ans qui, sous la direction de ST, réunit de nombreux acteurs, dont le célèbre laboratoire de recherche français CEA-LETI partenaire historique du centre de R&D de ST Crolles depuis sa création en 1992 , plusieurs équipes de chercheurs universitaires, fabricants de matériaux et d'équipements, des fournisseurs et spécialistes de la propriété intellectuelle dans le domaine de la CAO, des intégrateurs de systèmes, ainsi que des PME et des intervenants européens. Le projet bénéficie du soutien des autorités françaises aux niveaux national, régional et local, ainsi que de la communauté européenne par le biais de l'initiative technologique commune (JTI) de l'ENIAC, le Conseil consultatif pour l'initiative européenne des nanotechnologies. Le financement du programme est sujet à l'approbation de la Commission européenne.

Pour en savoir plus, télécharger le dossier de presse
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 3 septembre 2013

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes