Aller au menu Aller au contenu
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux

Témoignage d'un diplômé 2005, Ingénieur R&D à STMicroelectronics

Publié le 13 avril 2011
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
1 septembre 2005

Il a obtenu son diplôme du master Optique et Radiofréquence en 2005. Ex Ingénieur R&D à Sagem, il est aujourd'hui Ingénieur R&D à STMicroelectronics, sur le site grenoblois de Crolles.

Pouvez-vous résumer en quelques lignes votre parcours pendant et après le master.

En 2005, j'ai fait un stage de 6 mois à ULIS, filiale de SOFRADIR (38) en tant qu'Ingénieur R&D. J'étudiais le traitement optique à base de réseaux sur fenêtre de détecteur infrarouge.
De 2005 à 2008, j'ai mené une thèse industrielle à STMicroelectronics toujours en tant qu'Ingénieur R&D. J'étudiais la diffraction dans les pixels de capteurs d'images CMOS
De 2009 à 2010, j'ai été embauché en CDD au CEA - LETI. Je travaillais à STMicroelectronics comme Ingénieur R&D sur la simulation et la caractérisation électro-optique des capteurs d'images CMOS.
Depuis 2010, je suis embauché en CDI à STMicroelectronics comme Ingénieur R&D toujours dans le domaine de la simulation et caractérisation électro-optique des capteurs d'images CMOS

Pourquoi avez-vous choisi de faire le master OR à l'époque ? Comment analysez-vous aujourd'hui ce choix ? En êtes-vous satisfait ?

Le Master OR était le plus adapté pour moi dans le but d'effectuer une carrière professionnelle dans le domaine de l'optique. Le choix était le bon puisque je suis actuellement ingénieur en simulation/caractérisation optique à ST. J'avoue cependant que je ne garde pas un souvenir mémorable des cours d'optique avec Raymond Reinisch. Par contre, j'ai vu qu'il y a maintenant un cours sur les capteurs CMOS avec B. Giffard ainsi qu'un cours sur la photolithographie, c'est une bonne chose. Seul bémol selon moi les TP (O7) qui me semblent plus axés traitement du signal que caractérisation optique...

Ce domaine a-t-il d'après vous toujours autant d'avenir aujourd'hui ? Quels conseils donneriez-vous aujourd'hui à un étudiant s'interrogeant sur l'opportunité de faire ce master ?

Je pense que ce master est adapté pour tous les gens qui aiment l'optique. Il couvre beaucoup de sujets liés à l'optique et permet donc d'accroitre ses connaissances générales sans pour autant se limiter à un seul domaine d'application.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 13 avril 2011

Contacts

Secrétariat
Virginie MICHON
+33(0)4.56.52.91.75

Responsable pédagogique
Béatrice CABON

Stages de Master
Service Relations Entreprises
Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes