Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Témoignages

Alexandre, en 1re année et issu de CPGE : "j'ai développé un fort intérêt pour la physique, Phelma était donc un choix évident pour moi."

Publié le 10 juillet 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
10 juillet 2018

Alexandre, est en première année du parcours Physique, Matériaux, Procédés (PMP). Il est entré à Phelma après deux ans de classes préparatoires aux grandes écoles, au lycée Saliège à Balma, près de Toulouse.

20160724_213650_web.jpg

20160724_213650_web.jpg


A la suite de votre réussite aux Concours Communs Polytechniques,
pourquoi avez-vous choisi Phelma ?


Pendant mes années de CPGE, j’ai développé un fort intérêt pour la physique, Phelma était donc un choix évident pour moi. De plus, la renommée de l’école m’a conforté dans ce choix. Le cadre de vie a également influencé mon choix. En effet, la présence de plusieurs écoles Grenoble INP dans la même ville et la renommée de Grenoble permet un épanouissement dans la vie étudiante et sportive. J’ai connu l’école en début d’année de spé par le biais de sa réputation, en discutant avec mes camarades.

 

Savez-vous vers quelle filière de 2e année et vers quel secteur d'activité vous vous orientez ?


Je suis venu à Phelma pour suivre la filière Science et ingénierie des matériaux (SIM) mais suite aux différents cours et à mon année, je vais plutôt m’orienter vers la filière Physique nanosciences (PNS) car les matières enseignées m’intéressent plus que dans les autres filières.
J’aimerais par la suite travailler dans une start up ou une PME car j’espère y retrouver une ambiance plus chaleureuse que dans les grandes compagnies ainsi qu’un travail plus ciblé sur ce que j’aime. Les différents modules d’accompagnement dispensés à l’école et notamment le Module d’Apprentissage Professionnel (MAP) m’ont permis de prendre cette décision.


Vous participez au projet "Partager la Science". Pouvez-vous le décrire en quelques mots ?

 
« Partager la Science » est un projet qui consiste à transmettre nos connaissances sur un thème scientifique à des lycéens qui vont à leur tour le transmettre à des primaires qui vont également le transmettre lors d’un colloque scientifique que nous organisons.
C’est un projet « anticipé » qui, contrairement aux autres projets, commence au 1er semestre, ceci nous permet donc de nous impliquer dans la durée auprès des lycéens et des élèves de primaire. De plus, le principe de partager la science pour donner envie aux plus petits et les faire rêver m’a beaucoup plu.
 

>>> Lire l'actu sur le colloque "Partager la science"


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Valerie Exshaw

mise à jour le 10 juillet 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes