Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Témoignages

Bryan Villette, étudiant sous statut Artiste de Haut Niveau (AHN) à Phelma est batteur dans le groupe de musique Parallax Odyssey

Publié le 15 mars 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
16 mars 2018

Rencontre avec Bryan Villette, étudiant Phelma en 2e année, filière Biomedical engineering bénéficiant du statut Artiste de Haut Niveau (AHN).



Quel a été votre cursus avant d’intégrer Phelma ?


Après l’obtention de mon baccalauréat scientifique au Lycée Denis Diderot de Langres, j’ai intégré la PCSI puis la PC* du Lycée Henri Poincaré de Nancy. Cette année, je suis en deuxième année en filière Biomedical engineering.



De quel instrument jouez-vous ? Dans quel groupe ?


Ayant commencé la percussion à la fin du collège, je découvre et me consacre pleinement à la batterie dès le début du lycée. L’entrée en classe prépa me fera mettre la musique de côté pendant deux ans. Je retrouve la musique dès mon intégration à Phelma. Rapidement, j’y rencontre d’autres musiciens avec qui nous formons le groupe Parallax Odyssey.

Comment avez-vous connu le statut artiste de haut niveau proposé à Grenoble INP ?

Grâce aux concerts réguliers que nous avons fait sur la scène grenobloise pendant l’année scolaire 2016-2017, nous obtenons à la rentrée 2017, le statut Artiste de Haut Niveau (AHN). Ce statut est délivré par la Communauté Université Grenoble Alpes (ComUE). Nous en avions entendu parler par l’intermédiaire de notre responsable de scolarité. Lancé cette même année, ce statut consiste en une extension du statut art-études dont pouvaient déjà bénéficier les étudiants de Grenoble INP qui suivaient des cours au conservatoire. Dans notre cas, nous sommes suivis non pas par le conservatoire mais par une équipe pédagogique multidisciplinaire qui nous accompagne dans notre projet.

Quels sont les aménagements de votre scolarité que vous permet votre statut ?

Nous bénéficions également d’un aménagement de scolarité de 3 ECTS qui nous permet de concilier au mieux parcours artistique et académique. Enfin, la Fondation Grenoble INP peut, dans certains cas, délivrer des bourses aux bénéficiaires de ce statut en fonction du projet qu’ils portent.

Avez-vous trouvé un bon équilibre entre vos études et vos activités artistiques ?

Bien que chronophages, ces activités sont loin d’être incompatibles avec le bon déroulement de la scolarité, d’autant plus lorsqu’elles font l’objet d’un aménagement comme dans notre cas. Néanmoins, elles forcent tout de même à développer un grand sens de l’organisation, surtout si l’on est par ailleurs impliqué dans d’autres projets associatifs ! Dans mon cas, j’ai par exemple réussi à trouver une activité associative (le PhelmaZic, association musicale de l’école) en lien avec mon activité artistique, de sorte que mon investissement dans l’une se répercute positivement sur l’autre. Ainsi, Grenoble INP encourage et valorise les étudiants porteurs de projets personnels, qu’ils soient d’ordre sportif, artistique, ou entrepreneurial. De nombreux outils sont donc à notre disposition pour les mener à bien, si bien qu’il est possible de concilier une activité extrascolaire riche et intense avec un parcours académique sans tâche, sous réserve toutefois d’y apporter l’organisation nécessaire. Toutes ces opportunités sont donc autant de raisons de s’impliquer pleinement dans ses passions ! D’autant que ces expériences, en plus d’être épanouissantes sur le plan personnel, sont également gages d’une importante prise de maturité.

Avez-vous ou allez-vous participer à une grande manifestation nationale ou internationale ?

Grâce aux différents accompagnements auxquelles nous avons droit, nous avons pu nous concentrer pleinement sur notre projet et, par conséquent, trouver toutes les ressources nécessaires pour nous produire régulièrement sur la scène grenobloise et d’enregistrer notre premier EP (Extended play est un format musical plus long que celui du single mais plus court qu'un album). Forts de cet investissement, nous nous représentons notamment au Palais des Sports de Grenoble en novembre 2017 dans le cadre du Gala Grenoble INP. De même, nous remportons en mars 2018 le tremplin Musiques de RU organisé par le CROUS Grenoble-Alpes qui nous permet, entre autres, de participer à la sélection à l’échelle nationale. Nous participerons également au festival Festiv’Art en avril à Grenoble.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Ludivine Sangiorgio

mise à jour le 1 juin 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes