Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

Galadriel P., en première année et issue des CPGE : « Grenoble est une ville très ouverte sur les sciences ! "

Publié le 10 juillet 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué 10 juillet 2017

Galadriel P., est en première année du parcours Physique, matériaux, procédés (PMP). Elle est entrée à Phelma après deux ans de classes préparatoires aux grandes écoles, au lycée Michel Montaigne, à Bordeaux.

P_Galadriel_1A_PMP_CPGE

P_Galadriel_1A_PMP_CPGE

A la suite de votre réussite aux concours CPGE, pourquoi avez-vous choisi Phelma ?


Après avoir effectué 2 ans de CPGE au Lycée Michel Montaigne à Bordeaux, j’ai souhaité intégrer Phelma. Cette école fait partie des écoles montantes et est réputée auprès des entreprises. De plus elle propose un large éventail de filières en deuxième année adressant ainsi un très grand nombre de secteurs d’activités industriels.Enfin elle est très bien située ; Grenoble est une ville très ouverte sur les sciences avec beaucoup d’entreprises, et offre la possibilité de faire du sport facilement (ski, randonnées, course à pied,…).
 

Comment et/ou à quelle période l’année avez-vous connu l’école ?


J’ai entendu parler de Phelma pour la première fois en tout début de deuxième année de CPGE. Elle m’était décrite comme l’une des meilleures écoles du concours CCP à avoir. Puis j’ai pu en apprendre plus grâce à l’envoi des plaquettes au mois de juin. J’avais aussi eu la curiosité de visiter les sites de Grenoble INP et plus précisément celui de Phelma lors de mes choix pour SCEI.
 
 

Savez-vous ce que vous voulez faire plus tard, le secteur industriel et  la filière de 2ème et 3ème année correspondant ? Avez-vous mis à profit  la première année pour réfléchir ?


Je ne suis toujours pas sûre du secteur d’activité qui m’intéresse le plus. Ce fut en parti pour cela que j’ai choisi Phelma. En effet plusieurs filières et secteurs des Phelma m’intéressent. Par exemple la filière Biomedical Engineering est mon premier choix pour l’affectation de l’année prochaine, cette filière (comme beaucoup de filières) permet de se spécialiser mais en conservant un accès à un grand panel de choix sur les secteurs d’activités ensuite. C’est pendant la première année que j’ai pu découvrir cette filière plus en détail grâce aux cours de préorientation, mais aussi grâce aux échanges avec les 2A et 3A.
 

Quel est votre ressenti sur votre cursus depuis votre arrivée à l'école ?


Phelma est une école avec un très bon niveau. Ainsi elle nécessite beaucoup d’investissement. Certes moins qu’en CPGE, mais il faut beaucoup travailler tout de même. Ceci n’empêche pas pour autant de faire partie d’associations, de faire du sport collectif, ou de s’investir pour l’école. Elle offre en plus de Grenoble INP, un grand panel d’associations. Il y en a pour tous les goûts. C’est vraiment enrichissant de s’investir en plus de ses études.


Quelques mots de conclusion…


Personnellement, je ne suis pas déçue de mon choix. Phelma est très bien placée et elle est très jeune. Elle a un très bel avenir en prévision et en faire partie est un grand honneur. On se trouve de très bons amis, apprend énormément et découvre de nouvelles expériences !

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alexis Sableaux

mise à jour le 17 juillet 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus