Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

Julien BOIZOT : Microoled à la Journée des Partenaires Phelma 2011

Publié le 2 novembre 2011
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
2 novembre 2011

Rencontre avec Julien BOIZOT, de la jeune startup Microoled. L’entreprise, fondée en 2007 et localisée à Minatec conçoit et développe des écrans miniatures pour toutes applications proche de l’œil (lunettes à écrans vidéos, viseur pour caméra ou appareil photo, …) .

Julien BOIZOT, MICROOLEDQue venez-vous chercher dans un événement comme la Journée des Partenaires Phelma ?

Nous venons chercher de la visibilité. Notre entreprise est jeune et bienque nous soyons voisins (l'école comme l'entreprise sont situés sur le pôle Minatec), nous avons besoin de nous présenter non seulement aux étudiants de Phelma qui pourront être de futurs stagiaires ou salariés de l'entreprise mais aussi aux enseignants-chercheurs de l'école.

Etes-vous face à une problématique particulière aujourd'hui, cette année ?

Nous sommes tout d'abord en phase d'industrialisation. Nous investissons particulièrement afin d'être capable de produire beaucoup plus d'écrans selon la demande de nos clients. Cette phase de production en masse de nos produits permet de montrer la solidité de Microoled à nos clients et est donc la preuve du démarrage effectif de notre société. Cela explique également notre besoin d'embaucher. Nous sommes donc également en phase de recrutement : nous recherchons des ingénieurs électroniciens ou spécialistes de la caractérisation des matériaux

Pourquoi avoir choisi Phelma et sa Journée des Partenaires ?

L'école propose des profils d'étudiants tout à fait adaptés par rapport à notre secteur d'activité : des futurs ingénieurs en microelectronique et en matériaux. Les étudiants des filières SEI, SICOM, SIM ou EPEE

Avez-vous déjà embauché des stagiaires Phelma ?

Nous avons effectivement déjà embauché un stagiaire Phelma de deuxième année dont nous avons été vraiment très satisfait. Tout comme un étudiant de l'école de troisième année, que nous avons accueilli dans le cadre de son PFE : nous lui avons proposé un CDI à la fin de son stage !

Comment l'école est vue auprès de votre entreprise ?

A Grenoble, sur Minatec, Grenoble INP - Phelma est bien connue de Microoled par sa proximité géographique. Qui plus est, nous sommes beaucoup d'ingénieurs dans l'entreprise. Et dans le milieu ingénieur français, Phelma est également assez connue.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alexis Sableaux

mise à jour le 22 janvier 2013

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus