Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

Marielle, étudiante en 3è année Phelma, de retour du Japon

Publié le 15 juillet 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
15 juillet 2014

Marielle en 3è année, filière SICOM (Signal Image Communication Multimedia), nous parle de son expérience au Japon, acquise au cours de ses études d'ingénieur à Phelma.

MALFANTE_Marielle_RI.JPG

MALFANTE_Marielle_RI.JPG

A quelle période de votre cursus avez-vous choisi de partir à l'étranger ? Dans quel pays ?

 J'ai choisi de partir au Japon à l'issue de ma deuxième année, via le programme JTW (Japan in Today's World),  en suivant des cours culturels, économiques, linguistiques à l'université au Japon.


Quel est l'intérêt pour vous de ce séjour à l'étranger : sur le plan personnel ? pour votre CV?

Ce choix s'est fait assez facilement pour moi : d'un point de vue personnel, je voulais partir à l'étranger dans le pays le plus dépaysant possible.

D'un point de vue professionnel, je voulais acquérir en complément de ma formation d'ingénieur des notions plus générales sur le monde actuel (ce dont je manquais cruellement). Partir au Japon via le programme JTW était le choix qui s'imposait.

A-t-il été facile pour vous de préparer votre départ à l'étranger ?

Les démarches administratives à effectuer pour pouvoir partir ont franchement été laborieuses (voir clairement "prise de tête" à certains moments) mais je n'ai vraiment aucun regret. Vivre une expérience aussi enrichissante,  je le souhaite à tous !

Avez-vous bénéficié d'une bourse ?

J'ai reçu diverses bourses, ce que j'apprécie particulièrement : sans ça, le projet tombait à l'eau. Étant boursière de l'enseignement supérieur j'ai bénéficié d'une bourse CROUS en plus de la bourse Explo'ra Sup "classique" de la région Rhône-Alpes. J'ai également fait une demande auprès de la Fondation Grenoble INP qui a été acceptée.

Quelques mots de conclusion ?

Les expériences à l'étranger sont très différentes les unes des autres car elles sont "sur mesure", chacun y trouve son compte s'il prend le temps de chercher ce qui l'intéresse. Pour ma part, ce séjour au Japon a été incroyablement dépaysant à tout point de vue, c'est exactement ce que je voulais.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Josiane Buissiere

mise à jour le 29 août 2014

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus