Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Témoignages

Paola Ceccato, diplômée Phelma 2015, dirigeante de OIKOS Sphère : "Soigner la terre pour nourrir les hommes"

Publié le 30 mars 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
30 mars 2018

Paola Ceccato, diplômée Phelma 2015, filière Signal, image, communication, multimédia (SICOM) est dirigeante de la start up OIKOS sphère, entreprise centrée sur des valeurs écologiques, solidaires et sociales.

Quel a été votre parcours durant vos années d’études à Phelma ?

Je viens de la Prépa des INP - Grenoble. En première année à Phelma, j’ai suivi le parcours physique, matériaux, procédés (PMP). J’ai ensuite choisi la filière Signal, image, communication, multimédia (SICOM).
 


Avez-vous fait des échanges à l’international ? En tirez-vous parti aujourd’hui ?

Entre ma deuxième et troisième années à Phelma, j'ai effectué une Suspension Volontaire d'Etudes SVE d'une durée d’un an. J'en ai profité pour voyager en Asie du Sud-Est mais également pour faire un stage dans un laboratoire de recherche en Nouvelle Zélande. Cette SVE a été pour moi extrêmement enrichissante, tant personnellement que professionnellement notamment pour une bonne maîtrise de l'anglais et pour une ouverture à "l'international". J'ai pu valoriser cette expérience auprès des employeurs dans mes recherches de stages/emplois.
 

Que faites-vous aujourd’hui, en quoi consiste l'activité de votre start up, quelles sont vos missions ?

Je suis actuellement en train de créer une entreprise, OÏKOS Sphère, sous le signe de l'économie sociale et solidaire. Cette entreprise a pour vocation de fédérer une coopérative de producteurs de fertilisants à destination des terres arables. Notre objectif est de rendre accessible à tous la possibilité de cultiver sainement, avec des produits locaux et naturels, et d'autre part de redonner pouvoir économique et savoir-faire aux paysans, agriculteurs, le tout dans un modèle collaboratif socialement innovant.
Je m'occupe aujourd'hui de l'innovation marketing et de la stratégie commerciale de l'entreprise. Je participe également à la conception des équipements de production qui seront mis à disposition dans chacun des ateliers.


Quel a été votre parcours depuis la sortie de l’école ?

Après ma sortie de Phelma, j'ai été embauchée par une société Rhône-Alpine, In-Core Système, spécialiste en instrumentation et vision industrielle. Je travaillais en temps qu'ingénieure de recherche dans le pôle R&D de l'entreprise dans le cadre des projets européens H2020.
 

Vos études à Phelma sont-elles en adéquation avec le poste que vous occupez ? Est-ce que certaines connaissances / compétences acquises durant le cursus d'ingénieur vous servent aujourd'hui en tant que co-fondatrice d'une strart up ?

Mes études à Phelma ne sont pas en totale adéquation avec le poste que j'occupe aujourd'hui bien que ces dernières aient été très utiles dans la conception de l'équipement de production de nos fertilisants. Les compétences telles que la gestion de projets, la rigueur et la méthodologie scientifique, l'aisance orale et écrite qu’on acquiert en école d’ingénieurs sont des atouts au quotidien dans un montage de projet.

La fabrique Aviva : Vous avez jusqu'au 10 avril à 12h pour voter pour le projet OÏKOS Sphère !


>>> Consulter le site de la Fondation Norbert Ségard



A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Valerie Exshaw

mise à jour le 4 avril 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes