Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Témoignages

Vincent, élève ingénieur à Phelma et en double-diplôme ingénieur-manager à GEM fait partie de l’équipe iGEM Grenoble 2018.

Publié le 10 juillet 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
10 juillet 2018

Vincent fait partie de l’équipe iGEM Grenoble 2018 qui participera en octobre 2018 à la plus grande compétition internationale de biologie synthétique, elle est organisée par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) à Boston. Le projet consiste en la réalisation d’un kit de détection de bactéries pathogènes qui attaquent l’organisme. Le prototype sera également capable d’indiquer si une bactérie est devenue résistante aux antibiotiques. L’équipe vient de lancer sa campagne crowfounding, elle va leur permettre de récolter des fonds pour finaliser leur projet.

FHE-00265231_web.jpg

FHE-00265231_web.jpg

Vous faites partie de l'équipe IGEM 2018. En quoi consiste votre projet ? Quelles sont les grandes dates et étapes à venir ?


Nous souhaitons réaliser un kit de détection des bactéries pathogènes (elles attaquent l’organisme) grâce aux bactériophages ou phages. Ces derniers sont inoffensifs pour l’homme, on les retrouve naturellement dans les sols, les eaux des lacs… A la différence des antibiotiques, les phages ont une action très spécifique et ciblée sur les mauvaises bactéries.

Je suis élève ingénieur à Phelma et je prépare un double-diplôme d’ingénieur-manager à Grenoble Ecole de Management (GEM). J’ai choisi de m’investir dans ce projet car je pouvais assurer la communication du projet en appliquant les compétences acquises à GEM tout en comprenant la façon de travailler des scientifiques en particulier les étudiants ingénieurs de la filière Biomedical engineering (BIOMED). C'était aussi l'occasion de revoir un peu de biologie dans mon cursus, cette matière m’avait intéressé au lycée. Enfin, la dimension internationale du projet était particulièrement attrayante étant donné mon projet de carrière à l'international.

Nous serons à la fête de la science du 11 au 13 octobre 2018 et nous présenterons un Midi Minatec le 12 octobre 2018. La compétition iGEM aura lieu à Boston du 23 au 28 octobre 2018.
 

L’équipe IGEM 2018 vient de lancer sa campagne crowdfunding, expliquez-nous votre démarche.


Le crowdfunding va nous permettre de récolter des fonds pour finaliser notre prototype de kit suivant les différents niveaux de financement décrits sur la page https://don.fondation-uga.fr/projet-igemgrenoble2018. C'est une source de financement complémentaire au soutien de différents acteurs de la vie étudiante grenobloise comme la Fondation Grenoble INP, le Label IDEX et la Fondation UGA, et au soutien des entreprises comme bioMérieux par le mécénat et l'aide matérielle.

Parlez-nous de votre parcours :


J’ai fait un DUT de Chimie à Grenoble avec l'option Chimie des Matériaux où j'ai eu l'occasion d'effectuer 3 mois de stage au Brésil. Ce fut un grand succès car j'ai finalement pu intégrer Phelma par la voie de l’admission sur titre (AST).
 
En 1re année, j’ai intégré le parcours Physique, Matériaux, Procédés (PMP). J'ai choisi la filière Electrochimie et Procédés pour l'Energie et l'Environnement (EPEE), c'était la filière à laquelle je pensais en entrant à Phelma et qui est la suite logique de mon DUT de chimie. Je pense que la 1re année prépare bien au choix de la filière, j’ai pu me décider grâce au cours à choix Physicochimie des interfaces et au cours de pré-orientation pour la filière EPEE.


Savez-vous vers quel secteur d'activité et quel type d'emploi vous vous orientez ?


Je pense m'orienter vers de la gestion de projet ou le conseil car ce sont des métiers où l'on a l'occasion de voir beaucoup de choses différentes mais j'attends encore mon expérience en Projet de Fin d’Etudes (PFE) que j'espère faire à l'étranger pour valider mon choix définitif.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Valerie Exshaw

mise à jour le 12 juillet 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes