Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

Donner le goût des sciences aux primaires : les élèves ingénieurs Grenoble INP – Phelma savent y faire !

Publié le 3 mai 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Quatre élèves-ingénieurs de Grenoble INP - Phelma de première année, Baptiste Bruneteau, Léa Fischer, Laura Guez et Marc-André Morel interviennent depuis février 2017 à l’école primaire Prédieu de Saint-Egrève afin de transmettre des notions scientifiques aux plus jeunes (CE1 et CE2), sous la forme d’expériences ludiques. Les étudiants réalisent ce programme dans le cadre de leur « projets de groupes Phelma » et s’inscrit dans le programme ASTEP (Accompagnement en Sciences et Technologie à l'École Primaire). Il est supervisé par le rectorat et les enseignants de Phelma.

Découverte scientifique en s’amusant

Sur la période de février à mai 2017, des étudiants de l’école d’ingénieurs Grenoble INP - Phelma interviennent en CE1 et CE2 de l’école Prédieu afin de donner aux jeunes élèves le goût des sciences par des expériences ludiques. Les élèves-ingénieurs travaillent avec les institutrices Mme Patout et Mme Bocquaire encadrés par Mme Appert, enseignante-chercheuse à Phelma. Les enfants ont par exemple réalisé des piles avec des citrons, construit un planisphère interactif pour la classe ou découvrent des matériaux aux propriétés étonnantes.
 
Phelma Projet ASTEP 1 Phelma Projet ASTEP 2

Un enrichissement à plusieurs niveaux

Ces interventions s’inscrivent dans une réelle démarche de collaboration entre les institutrices et les élèves-ingénieurs. Pour les unes, c’est l’opportunité d’apprendre à enseigner différemment, en privilégiant l’apprentissage actif. Pour les élèves de Phelma, c’est la chance de s’initier à la pédagogie, pour peut-être s’orienter plus tard dans l’enseignement. L’enjeu est double : savoir vulgariser l’information scientifique, et donner le goût de la science aux élèves. Il s’agit aussi d’apporter des connaissances aux institutrices et leur permettre de réaliser par elles-mêmes les expériences les années suivantes. Pour les élèves de primaires de l’école Prédieu, ce projet est l’occasion d’avoir un contact privilégié avec des étudiants spécialisés.

De quoi suciter les vocations !


A l’instar des programmes ACE, Main à la pâte, FIRST Tech Challenge, Classe découverte ingénieurs, Innotech…, les élèves-ingénieurs de Phelma et de l'ensemble des écoles d'ingénieurs de Grenoble INP s'engagent pour dynamiser la relation "écoles primaires et secondaires / écoles d'ingénieurs" en mettant notamment en contact les jeunes élèves avec le riche environnement scientifique de Grenoble INP.

 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alexis Sableaux

mise à jour le 3 mai 2017

Communauté Université Grenoble Alpes