Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

Philippe Arnaud, Directeur de l'Emploi, du Recrutement et de l'Ingénierie sociale à ONET

Publié le 7 novembre 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué

A l'occasion de la Journée des Partenaires Phelma, nous rencontrons Philippe ARNAUD, Directeur de l’Emploi, du Recrutement et de l’Ingénierie Sociale au sein de la société ONET avec qui Phelma vient de signer une convention de partenariat. L’offre de services et métiers d'ONET est variée : l’ingénierie dans les métiers du nucléaire, la logistique in situ, l'électronique et les prestations de services à l’occupant (propreté, sécurité, accueil).

Phelma Philippe ARNAUD ONET

Phelma Philippe ARNAUD ONET

Quelle est la problématique de recrutement de la société ONET aujourd’hui ?

Aujourd’hui, en ce qui concerne Grenoble INP - Phelma, à l’occasion de cette Journée des Partenaires, les domaines qui nous intéressent sont ceux des métiers du nucléaire (de la conception de réacteur au démantèlement en passant par le recyclage des déchets) ainsi que  le domaine de l’électronique. Nous recherchons tout autant des stagiaires que des apprentis ou des jeunes diplômés.

Quelles filières avez-vous identifié ?

Pour le nucléaire, nous avons identifié la filière Génie énergétique et nucléaire (GEN) dont le cursus correspond en tous points avec les métiers abordés précédemment. Concernant la thématique électronique, nous avons repéré la filière Système électronique intégrés (SEI) et la filière par la voie de l’apprentissage Electronique, Microélectronique, Télécom (EMT).

Avez-vous déjà embauché des stagiaires ou des ingénieurs Phelma ?

Oui, nous avons pour l’instant recruté 2 diplômés Phelma. Un en nucléaire et un autre en électronique.

Avez-vous apprécié cette journée des Partenaires 2017 et quels éléments de la journée vous ont semblé plus efficaces ?

Cette journée a été très bien organisée et les prestations proposées sont à la hauteur de ce que nous attendions. Nous avons notamment apprécié de pouvoir rencontrer les étudiants de toutes les années, notamment les premières années.

ONET signe aujourd’hui (NDLR : 12/10/2017) une convention partenariat avec Phelma. Quels en sont les points principaux ?

En terme de recrutement, ONET s’engage à proposer des offres de stage, d’emplois, de VIE aux étudiants de Grenoble INP – Phelma et à accueillir des élèves dans le cadre de la formation par l’apprentissage « Electronique, Microélectronique, Télécom (EMT) ». Ensuite, sur le plan du partage de l’expertise entre ONET et Phelma, la société fera intervenir des experts au cours du cursus des élèves-ingénieurs, proposera des sujets de projets soit dans le cadre des « Projets industriels Phelma » soit via une collaboration avec la Junior Conseil Phelma. Du côté du développement pédagogique, ONET désignera un représentant au Conseil  de Grenoble INP – Phelma et pourra contribuer à l’évolution de la formation et des cursus pédagogiques de l’école, notamment en participant aux conseils d’orientation des filières d’intérêt pour l’entreprise. Dernier point : ONET souhaite également s’impliquer davantage dans la réalisation d’actions auprès des étudiants de Grenoble INP – Phelma : conférences métier, Journée des Partenaires de Phelma, … 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alexis Sableaux

mise à jour le 7 novembre 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus