Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Toutes les actualités

Exploration spatiale : un alumni Grenoble INP mis à l’honneur

Publié le 24 octobre 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Distinction / prix

Lundi 22 octobre, Charles Elachi, diplômé de Grenoble INP (IRG 68) a reçu la grande médaille d’or de la ville de Grenoble dans les salons de l’Hôte de ville. La ville de Grenoble a voulu ainsi rendre hommage à ce grand scientifique, protagoniste de l’exploration spatiale qui a fait ses études universitaires à Grenoble après avoir été désigné meilleur élève scientifique du Liban en 1963.

Charles Elachi ©Alain Fischer Ville de Grenoble.jpg

Charles Elachi ©Alain Fischer Ville de Grenoble.jpg

Presque 50 ans d’exploration spatiale


A la suite de cette remise de médaille par Eric Piolle, maire de Grenoble, la soirée a été consacrée à une rétrospective de sa carrière, notamment par Woldek Kofman, directeur de recherche émérite du CNRS travaillant au laboratoire IPAG*  de l'Université Grenoble Alpes.



De Grenoble à la NASA


Après son diplôme grenoblois, Charles Elachi a fait un doctorat à Cal Tech (l'Institut de technologie de Californie), l'une des meilleures universités de recherche aux États-Unis. En 1970, il entre au centre Jet Propulsion Laboratory (JPL), établissement de la NASA détenu en partie par l'université et dont la vocation première est le développement de missions d'exploration du système solaire. Il en sera le directeur de 2001 à 2016 et sera, entre autres, en charge du projet d’exploration de Mars Curiosity.


Un lien fort avec Grenoble


Aujourd’hui, Charles Elachi garde toujours un lien avec Grenoble et fait partie du comité scientifique du Centre Spatial Universitaire de Grenoble (CSUG). En 2012, lors d’une interview donnée à Grenoble INP -Alumni, il déclarait « j'ai reçu à Grenoble une formation magnifique, qui m'a préparé à travailler sur des problèmes d'ingénierie parmi les plus exigeants ».

Nul doute qu’il suivra avec attention le lancement, au printemps prochain, par le CSUG et son directeur Mathieu Barthélémy, d’ATISE le nano-satellite qui a pour objet la météorologie de l’espace et plus particulièrement l’étude des aurores polaires et de la lumière du ciel nocturne.


Bravo !

Crédits photos : Alain Fischer - Ville de Grenoble
*IPAG : Institut de Planetologie et d'Astrophysique de Grenoble (CNRS, UGA)

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie Glorion

mise à jour le 29 octobre 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes