Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Toutes les actualités

"DIYChE" : un projet IDEX formation pour booster les enseignements pratiques de la filière ingénieur "Electrochimie et procédés pour l’énergie et l’environnement (EPEE)" de Phelma

Publié le 4 juin 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

DIYChE - pour « Do It Yourself in Chemical Engineering » - est un projet d’une durée de deux ans, financé par l’IDEX Formation dont l’objectif est de mettre en place une pédagogie par l’expérience favorisant le développement de l’autonomie et de l’esprit d’initiative des étudiants. Florence Druart, Nadine Commenges- Bernole et Lenka Svecova, enseignantes-chercheuses à Phelma, filière EPEE, font partie de l’équipe multi-établissement chargée de mener à bien ce projet aux côtés d’enseignants en génie des procédés du département chimie de l’IUT1, de l’UFR Chimie-Biologie et de Phitem.

Redimensionnée.jpg

Redimensionnée.jpg

Répondre aux nouveaux enjeux de développement durable des entreprises

L’objectif visé est de préparer les étudiants à la réalité du monde industriel et ainsi à faciliter leur insertion professionnelle. Les entreprises aujourd’hui font évoluer leurs pratiques pour minimiser leur impact environnemental et participent à la valorisation des déchets par le recyclage et à la mise sur le marché de solutions éco-conçues obtenues par des procédés éco-efficients. Pour répondre à ces enjeux, l’industrie a besoin de jeunes diplômés, du technicien à l’ingénieur, sachant rapidement s’intégrer dans le monde du travail. Dans le domaine de la chimie en particulier, le besoin de jeunes ayant des compétences en génie des procédés / génie chimique est avéré et nécessaire en terme de compétitivité (gains de productivité, gains de matière et d’énergie, intensification des procédés…).
 

Des Travaux Pratiques adaptables

DIYChE vise à mettre en place des Travaux Pratiques adaptables à différents niveaux de formation en s’appuyant sur différentes approches pédagogiques : du TP fortement encadré tel que pratiqué au Lycée, BTS et IUT au TP piloté par les étudiants eux-mêmes pour un public master ou élèves ingénieurs en passant par les projets tutorés, dans le strict respect des règles de sécurité. Le projet se propose donc de développer des TP en génie des procédés couplant approche expérimentale (manipulation) et approche numérique (modélisation - TP Virtuel) à partir de protocoles de type "Do IT Yourself" et de réfléchir à l’évaluation des acquis des étudiants en terme de compétences professionnelles.
 

Des plateformes pédagogiques modernisées

Les actions entreprises ont contribué à moderniser la plateforme de TP de génie chimique installée dans les locaux de l’IUT 1 utilisée par les étudiants de plusieurs établissements (UGA, Grenoble-INP, Lycée Argouges). Cette plateforme, située sur le site Gambetta de l’IUT 1 et rattachée au département chimie, s’étend sur 800 m² et est dédiée aux enseignements du génie des procédés : transfert thermique, mécanique des fluides et opérations unitaires du génie chimique. Elle accueille un public varié (Bac Pro, BTS, DUT, M2, Ecole d’ingénieurs) en formation initiale, continue et par alternance. Elle constitue une transition « du lycée à l’université » avec plus de 14000 « heures étudiants » de formation. Sur le site grenoblois, cette plateforme est adossée à deux autres plateformes plus récentes et complémentaires : la halle technique de l’UFR CHIMIE-BIOLOGIE dédiée aux procédés de traitement de l’air et de l’eau et à la formulation et la halle technique du plateau PEI (Procédés, Environnement Industrie) utilisée notamment dans le cadre du semestre « Procédés Industriels et Management Environnemental » (PIME, 5e semestre ouvert aux élèves-ingénieurs issus de toutes les écoles de Grenoble INP : Pagora, Phelma, Ense3, Ensimag, Esisar, Génie Industriel).
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 14 juin 2019

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes