Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux

CHINE : Des formations d'excellence inspirées du modèle français

14 décembre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Après la création de l'IFCEN, Grenoble INP poursuit donc son « implantation » en Chine. Avec Grenoble INP - Phelma, il s'agit cette fois de mettre en place une filière d'élite dans le domaine des matériaux.

Former des « Ingénieurs d'excellence » est aujourd'hui une priorité nationale pour la Chine. A cet égard, le gouvernement met en place des formations destinées aux éléments les plus brillants, s'appuyant sur un socle solide en sciences fondamentales, des compétences de pointe en sciences de l'ingénieur et bien sûr, une collaboration étroite avec le monde industriel. Dans le cadre de ce programme, l'une des meilleures universités de Chine, l'Université de Jiaotong à Shanghaï, a approché deux établissements français, Paristech et Grenoble INP.  Une filière d'élite dans le domaine des matériaux, fondée sur le principe « 2+1+2+1 » Les futurs ingénieurs suivront un cursus équivalent aux classes prépas en deux ans, suivi d'une année à Jiaotong. Une dizaine d'étudiants sera sélectionnée pour venir à Grenoble suivre la deuxième et troisième année d'école d'ingénieur à Phelma, spécialité « Matériaux », dont ils sortiront diplômés avant de revenir terminer leur Master à Jiaotong. A l'issue de ce parcours, ils auront également la possibilité de faire une thèse en cotutelle avec Grenoble INP. Le programme est construit en collaboration avec des grands groupes industriels français de plus en plus nombreux à s'implanter dans ce pays en forte croissance, lesquels fourniront les sujets de stage. Il offre également la possibilité à des élèves de Phelma de suivre une année de formation en Chine, avec un stage en entreprise française sur place. Signé dans le domaine des matériaux avec comme figure de proue le labex CEMAM, cet accord pourra être étendu progressivement à d'autres domaines de Grenoble INP présentant la même combinaison de forte implication industrielle et d'excellence scientifique.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alexis Sableaux

mise à jour le 14 décembre 2012

Université de Grenoble