Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

David SANCHEZ, responsable du service commercial sédentaire de National Instruments

Publié le 20 octobre 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
20 octobre 2014

A l'occasion de la Journée des Partenaires Phelma, rencontre avec David SANCHEZ, Responsable du service commercial sédentaire de National Instruments. National Instruments est une société américaine de plus de 7100 collaborateurs et 40 filiales dans le monde. Elle équipe les ingénieurs et les scientifiques d’outils capables d’accélérer la productivité, l’innovation et la recherche. Les domaines d’application sont très variés : aéronautique, automobile, télécoms, recherche, médical, agroalimentaire.

David Sanchez National Instruments

David Sanchez National Instruments

Que venez-vous chercher à la Journée des Partenaires Phelma ?

Coté recrutement, nous recherchons essentiellement des profils d’étudiants pour des stages de troisième année (PFE). Nous recherchons des compétences en électronique et traitement du signal pour des métiers notamment liés à l’instrumentation.  Nous sommes également venus à la Journée des Partenaires Phelma pour nous faire (mieux) connaître des étudiants de l’école et communiquer sur nos métiers. Si les élèves-ingénieurs d’une école comme Phelma connaissent bien les principaux débouchés professionnels (recherche fondamentale ou R&D), ils n’ont souvent pas à l’esprit qu’un ingénieur peut également faire une carrière commerciale.  De notre point de vue, il est important d’élargir la vision du métier d’ingénieur chez les étudiants. Les entreprises comme National Instruments recherchent des gens bons techniquement mais qui aiment aussi accompagner un client ou pour vendre un produit donné. Pour nous, par exemple, il n’est pas possible de recruter des étudiants d’école de commerce, car il faut parfaitement connaître les différentes technologies (donc être ingénieur) pour pouvoir vendre un produit.

Pourquoi choisir Phelma ? Quelle(s)  filière(s)  de l’école vous correspond ?

Nous avons déjà repéré des filières comme Systèmes électronique intégrés (SEI), Signal, image, communication, multimédia (SICOM), Systèmes et logiciels embarqués (SLE), Internet, services et systèmes connectés (ISSC) et Ingénierie biomédicale dont les enseignements correspondent tout à fait à nos domaines d’activité. Nous notons plus particulièrement Internet, services et systèmes connectés (ISSC) puisque National Instruments travaille sur un projet avec Airbus dans le cadre l’ « Usine du futur » (http://sine.ni.com/cs/app/doc/p/id/cs-16246). Afin d’améliorer et optimiser tant la qualité que la fiabilité et la sécurité de ses usines, Airbus souhaite « instrumenter » ses chaines et ses outils de fabrication. Par exemple, les ouvriers pourraient être équipés de « lunettes connectées », afin de contrôler et s’assurer de la bonne réalisation de toutes les étapes de fabrication d’un produit…

Mise à part la Journée des Partenaires Phelma, National Instruments a-t-elle d’autres rendez-vous réguliers avec Phelma ?

National Instruments et Phelma se retrouvent en effet à l’occasion du FIRST Tech Challenge (concours international de robotique, initié par la société américaine PTC et dont l’édition française est organisée par Grenoble INP). Nous nous retrouvons donc avec d’autres écoles de Grenoble INP (Esisar, Génie industriel et donc Phelma) pour ce concours de robotique dédié à des équipes de lycéens voire collégiens encadrés par des élèves ingénieurs. Par cette compétition, National Instruments s’implique dans la sensibilisation des plus jeunes aux sciences : un investissement plutôt à long terme !

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alexis Sableaux

mise à jour le 29 octobre 2014

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus