Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

Sophie, diplômée Phelma à FRAUNHOFER ICT : "à ma connaissance, il n’y a pas, en Allemagne, d’écoles d’ingénieurs avec des filières type EPEE"

Publié le 9 novembre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué 5 novembre 2012

A l'occasion de la 5ème Journée des Partenaires Phelma du 18 octobre 2012, nous avons rencontré Sophie BERENGER, ancienne élève Phelma (diplômée en 2009) et actuellement en 3ème année de thèse en électrochimie appliquée à FRAUNHOFER ICT.

Grenoble INP - Phelma - Journée des Partenaires 2012 - FraunhoferPourriez-vous nous présenter votre entreprise ?

 

La société FRAUNHOFER regroupe 60 instituts de recherche et développement disséminés dans toute l'Allemagne dont le FRAUNHOFER ICT, institut de technologie chimique situé à proximité de Karlsruhe. La division « électrochimie appliquée » du FRAUNHOFER ICT intervient dans quatre grands domaines : batteries et accumulateurs (ac­cumulateurs au lithium, batte­ries redox, développement des matériaux, tests de batteries), piles à combustible (pile à combustible à éthanol direct, développement des composés, système hybride), électro catalyse (électrodes de diamant, systèmes électro chromes, liquides ioniques) et chimie analytique & capteurs chimiques.

Quels sont pour vous les nouveaux enjeux auxquels peut répondre l'électrochimie ?

L'Allemagne a annoncé sa sortie progressive du nucléaire avec la fermeture de ses derniers réacteurs en 2022. Pour fournir les 22% d'électricité aujourd'hui produits par l'énergie nucléaire, l'Allemagne se tourne vers les énergies renouvelables. Pour relever les enjeux liés à ce tournant énergétique, le développement de dispositifs de conversion et de stockage électrochimique d'énergie performants s'avère indispensable. Dans ce cadre, le FRAUNHOFER ICT est impliqué dans de nombreux projets sur l'électro-mobilité avec comme axes de recherche majeurs les piles à combustible, les batteries au lithium de nouvelle génération et les batteries redox.

Que venez-vous chercher à la JDP

Nous venons tout autant proposer des offres de stages ou d'emplois que des offres de thèse en recherche appliquée. Je trouve intéressant de proposer aux étudiants de Phelma de développer leur ouverture à l'international, d'un point de vue professionnel ; d'autant que je suis moi-même une ancienne étudiante de Phelma !

Pourquoi choisir Phelma ? Quelle filière de l'école vous correspond ?

Nous avons très clairement identifié la filière EPEE (Electrochimie et procédés pour l'énergie et l'environnement) en adéquation avec nos activités. De plus, à ma connaissance, il n'y a pas, en Allemagne, d'écoles d'ingénieurs pourvues de filières d'enseignement du type d'EPEE !

Avez-vous déjà embauché des stagiaires/PFE et/ou ingénieurs Phelma ?

Je suis, pour ma part la première française à avoir été recrutée à FRAUNHOFER ICT ! Il y a deux ans, l'institut a recruté 2 stagiaires Grenoble INP - Phelma de la filière EPEE. L'année dernière, 3 stagiaires de cette même filière ont été recrutés. Cette année, l'institut a recruté 3 stagiaires et un ingénieur diplômé Grenoble INP - Phelma.

Quelle est l'image de l'école auprès de votre entreprise ?

En rapport avec ce que je disais précédemment : elle se crée et s'améliore depuis 3 ans ! L'image de Phelma est très positive. Seul bémol, peut-être : les étudiants ne parlent pas très bien l'allemand. Bien que leur niveau d'anglais soit bon et que cette langue soit évidemment la langue internationale par excellence, à FRAUNHOFER, nous travaillons généralement en utilisant la langue allemande !

 

 


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alexis Sableaux

mise à jour le 11 juillet 2014

Communauté Université Grenoble Alpes