Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Témoignages

Thomas Marie-Rose, étudiant sous statut Artiste de Haut Niveau (AHN) à Phelma est musicien/chanteur dans le groupe de musique Parallax Odyssey

Publié le 16 mars 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
16 mars 2018

Rencontre avec Thomas Marie-Rose, étudiant Phelma en 2e année filière Signal, image, multimédia, et communication (SICOM) bénéficiant du statut Artiste de Haut Niveau (AHN).

Quel a été votre cursus avant d’intégrer Phelma

J'ai été diplômé d'un Bac scientifique. Je suis par la suite parti en CPGE dans la filière physique et science de l'ingénieur (PSI).

De quel instrument jouez-vous ? Dans quel groupe ?

Je pratique la guitare, le chant, le piano dans un trio musical nommé Parallax Odyssey, composé également d'un batteur et d'un bassiste. Notre niveau tend vers une professionnalisation suite à l’imminente sortie de notre 1e EP (album de 5 chansons) et à nos nombreux concerts programmés.

Comment avez-vous connu le statut d'artiste de haut niveau proposé à Grenoble INP ?

J'ai connu le statut Artiste de Haut Niveau grâce aux informations données à l'inscription en début d'année. J'ai vu en ce profil une grande opportunité de vivre ma passion et de compléter mon statut d'ingénieur par une expertise musicale de haut niveau, bien souvent valorisée.

Quels sont les aménagements de votre scolarité que vous permet votre statut ?

L'aménagement est de 3 crédits ECTS dans mon cas. Cela me permet de me libérer quelques heures par semaine pour pouvoir se concentrer sur l'album et l’amélioration des compétences musicales et scéniques.

Avez-vous trouvé un bon équilibre entre vos études et vos activités sportives ou artistiques ?

Actuellement dans la filière Signal, image, communication, multimédia (SICOM), mes compétences artistiques me donnent un recul supplémentaire sur toutes les applications scientifiques et techniques du milieu. La balance entre les études et le projet artistique demande une bonne gestion du temps, mais c'est absolument réalisable.

Avez-vous ou allez-vous participer à une grande manifestation nationale ou internationale ?

Nous avons récemment gagné un tremplin étudiant (Musique de RU), permettant de nous produire sur plusieurs festivals. Avec du travail, certaines de nos victoires pourraient nous emmener sur le terrain de l'international.

Pour conclure votre témoignage, avez-vous une petite anecdote à nous raconter ?

Nous nous sommes rencontrés par pur hasard lors d'une scène ouverte du weekend d'intégration de Phelma, et les nombreuses similarités de notre culture musicale nous a permis de former ce trio pop-rock. Après un long travail de recherche musicale, de répétition, de mise en place artistique, nous voilà prêt à sortir notre 1e EP (album de 5 chansons). Et l'aventure est loin d'être terminée...

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Ludivine Sangiorgio

mise à jour le 1 juin 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes