Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

Vincent, diplômé de la filière internationale Nanotech à Phelma

Publié le 12 juin 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
12 juin 2015

Diplômé de la filière internationale Nanotech à Phelma, Vincent a bénéficié des accords de doubles diplômes ingénieur-manageur entre Grenoble INP d’une part, et l’Ecole Supérieure de Commerce, l’Institut d'Administration des Entreprises ou l’Institut d'Etudes Politiques de Grenoble d’autre part, qui permettent aux étudiants d’obtenir une double compétence.

Miyeli Vincent diplômé Nanotech.png

Miyeli Vincent diplômé Nanotech.png



Vos études à Phelma sont-elles en adéquation avec votre projet professionnel ?


Très tôt, j’ai été attiré par la science. La filière internationale Nanotech a pleinement répondu à mes attentes en m’offrant de solides connaissances techniques en micro et nanotechnologies, domaine en plein essor. De plus, cette formation m’a doté d’une réelle ouverture à l’international grâce aux semestres d’échanges dans trois écoles d’ingénieurs Européennes réputées, Grenoble INP, le Politecnico di Torino en Italie et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse.


Quel a été votre parcours depuis la sortie de l'école ?


J’ai souhaité compléter ma formation d’ingénieur pour une durée de un an, avec le Mastère Spécialisé « Management Technologique Innovation » à l’Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble. Ceci m’a permis d’acquérir une double compétence technologique et managériale afin d’apprendre à piloter l’innovation, comprendre les enjeux stratégique et business dans le but de transformer un progrès technique en valeurs socio-économiques. Depuis 2014, je suis co-fondateur de Pinut, accélérateur de start up en ligne pour accompagner gratuitement les jeunes créateurs d’entreprises.

Quelle est, selon vous, la force de Phelma vis-à-vis du monde du travail ?


Avec du recul, je dirais qu’une des forces de la filière internationale Nanotech est de ne pas restreindre les opportunités de carrière à sa sortie mais plutôt de les multiplier grâce à la réputation, à la qualité de la formation et à son envergure internationale.










A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Josiane Buissiere

mise à jour le 22 juillet 2015

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus