Aller au menu Aller au contenu
Diversité scientifique et technologique
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Diversité scientifique et technologique

> Formation > Cursus ingénieur

Ingénieur de Grenoble INP - Phelma, filière Génie énergétique et nucléaire (GEN)

Mis à jour le 26 février 2021
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Présentation

Structure(s) de rattachement : Grenoble INP - Phelma
  • Ingénieur

    Diplôme d'ingénieur certifié CTI
  • Grade : MasterVille : GRENOBLE

    Accessible en :

    • Formation initiale
    • Formation continue
    Année de sortie : Bac + 5
    Niveau de sortie : Niveau I
    Durée : 3 ans (6 semestres)

Résumé


Avec plus de 30 ans d'expérience depuis sa création en 1982 par l'Institut polytechnique de Grenoble, la filière apporte à l'étudiant les compétences en physique et ingénierie nécessaires à la maîtrise des systèmes de production d'énergie, avec une spécialisation sur l'énergie d'origine nucléaire, y compris les outils de modélisation et de simulation des processus couplés au coeur de tels systèmes et les outils d'analyse de sûreté.

La formation aux métiers du nucléaire existe depuis plus longtemps encore à Grenoble, 1955 !

Objectifs

Offrir une formation en physique et ingénierie dédiée à la maîtrise de l’énergie au sens large (thermique, photovoltaïque, pile à combustible, éolienne, etc.) avec une spécialisation dans le domaine de l’énergie nucléaire :

I - Sûreté
II - Conception / construction / R&D des réacteurs de GEN III et GEN IV

Acquérir les savoirs pour une intégration directe dans le monde de l’industrie sans négliger le socle théorique nécessaire à une insertion dans le milieu de la recherche

Spécificités


Plateforme de formation pratique

  •  Plateforme d’Instrumentation Nucléaire PLATINE
  •  Simulateur “Pleine Echelle REP”  (EDF)
  •  Simulateur de pilotage de réacteur sur PC

Grenoble INP - Phelma > plateformes pédagogiques nucléaire

Parcours de masters directement en lien avec la filière

  • Formation en collaboration avec

    Laboratoires

    • Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) et les autres laboratoires de l'IN2P3.
    • Laboratoires du CEA dépendant de la DEN (Division de l'Energie Nucléaire) ou de la DSM (Sciences de la Matière) à Cadarache, Saclay, Grenoble...
    • Les grands instruments : ILL, CERN, ESRFEntreprises support

    Entreprises


    Grandes entreprises :

    • EDF (SEPTEN, UNIE, CNEN, CIDEN, centrales, étranger)
    • Framatome (Paris, Lyon, Aix en Provence - Etranger)
    • Engie,
    • IRSN,
    • ANDRA,
    • SGN


    Entreprises de services en nucléaire :

     Assystem, ONET Technologies, Oakridge, Millenium, CORYS, Altran, CS…

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Admission

Structure(s) de rattachement : Grenoble INP - Phelma
  • Niveau(x) de recrutement : Bac + 2, Bac + 3, Bac + 4
  • Ville : GRENOBLE
  • Accessible en :
    • Formation initiale
    • Formation continue

Conditions d'admission

Le recrutement en 1ère année à Bac+2 intervient après deux années de cycle préparatoire (classes prépa scientifiques, Prépa des INP) ou avec un diplôme universitaire (principalement DUT, L2).

Inscription

Consulter la rubrique "Admission" sur le site de l'école.

Contacts

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Programme

Structure(s) de rattachement : Grenoble INP - Phelma
  • Durée des études : 3 ans (6 semestres)

Programme

La 1re année

La 1re année conduit au Bachelor en sciences de l'ingénieur et s'effectue par l'un des 2 points d'entrée ci-dessous :

 


La 2e année

   
 

La 3e année

   


Semestre à choix


Pour le semestre 9, il existe un choix entre les parcours "Sûreté & Exploitation" ou "Recherche Energétique ESIPAP" ou "Recherche Energétique JUAS ou "Recherche & Energétique". Il est aussi possible de suivre le Master international MaNuEn : Materials for nuclear energy.

Le semestre 9 peut enfin s'effectuer dans l'un des 2 programmes transverses à toutes les filières :

> PIME Procédés industriels & management environnemental, porté par Pagora (non ouvert en 2020/2021)
> MANINTEC Management, Innovation, Technologies, porté par Ense3

 

Jury d'examen

Chaque semestre comporte 30 crédits ECTS répartis entre les unités d'enseignement (UE). La validation des crédits ECTS s'obtient par l'attribution d'une note égale ou supérieure à 10/20 dans chaque UE.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

International

Structure(s) de rattachement : Grenoble INP - Phelma
  • Langue(s) d'enseignement : Français
  • Domaine(s) ERASMUS : Physique, Physique nucléaire et physique des hautes énergies, Ingénierie nucléaire
  • Stage à l'étranger : Oui

Echanges internationaux

Formations internationales directement en lien


Stage / Échange simple et Double-diplômes avec :

Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, République Tchèque, Slovénie, Suède, Suisse, Argentine, Canada, Chine, USA et Japon.


Les étudiants de la filière bénéficient également des nombreux accords de Grenoble INP avec des partenaires du monde entier : programmes d'échange, doubles diplômes, stages...

Consulter la rubrique "International" sur le site de Grenoble INP

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Débouchés

Structure(s) de rattachement : Grenoble INP - Phelma
  • Année de sortie : Bac + 5
  • Niveau de sortie : Niveau I

Compétence(s) visée(s)

Les compétences des ingénieurs de la filière GEN de Phelma couvrent le fonctionnement (simulation, détection et instrumentaion nucléaire) et opérations du coeur des réacteurs nucléaires, leur sûreté, leur conception (neutronique, thermohydraulique, matériaux et mécaniques) et leur démantèlement et retraitement, plus les aspects énergétiques de manière plus générale, menant aux métiers d'ingénieur recherche et développement, ingénieur exploitation ou ingénieur sûreté dans les entreprises et laboratoires du secteur électronucléaire et du domaine des autres sources énergétiques.

Débouchés professionnels

Métiers ciblés

Les ingénieurs issus de la filière occuperont principalement des fonctions :
  • d'ingénieur recherche et développement dans les entreprises du secteur électronucléaire,
  • de chef de projet dans ces mêmes entreprises,
  • d'ingénieur d'exploitation auprès des centres de production d'énergie,
  • d'ingénieur de sûreté dans les organismes en charge de la sûreté nucléaire,
  • de chercheur dans les laboratoires académiques.


Secteurs d'activité

Les entreprises majeures du secteur électronucléaire et les organismes de sûreté en charge de ce domaine.


Mais Aussi :


Radiothérapie et RMN, propulsion navale, recherche fondamentale, neutrographie, conservation des aliments par irradiation, exploration spatiale...

Poursuites d'études

Formation par la recherche

Pour préparer au mieux une poursuite d'études en doctorat, les élèves de 3ème année ont la possibilité de s'inscrire en double diplôme dans un parcours de master du site grenoblois en lien avec leur filière de formation.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 26 février 2021

Université Grenoble Alpes