Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école

Bonne insertion professionnelle des ingénieur.e.s Grenoble INP - Phelma, UGA diplômé.e.s en 2020

Publié le 2 juillet 2021
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Dans le cade de l’enquête d’insertion conduite par la conférence des grandes écoles (CGE), Grenoble INP - Phelma, UGA interroge chaque année ses jeunes diplômés sur leur insertion professionnelle et leur situation à 6 mois, 18 mois et 30 mois après l’obtention de leur diplôme d’ingénieur. Avec un taux net d’emploi* de 86,5%, Grenoble INP - Phelma, UGA affiche de bons résultats malgré le contexte de la crise sanitaire.

web

web

Si l’APEC** annonce une baisse de 29 % des offres d’emploi cadres en 2020, l’impact de l’épidémie de la Covid-19 sur l’insertion professionnelle des ingénieur(e)s reste modéré, d’après les résultats de l’enquête d’insertion professionnelle des diplômés 2020 conduite par la CGE*** auprès des écoles d’ingénieurs françaises, publiés le 15 juin 2021.
 

Un niveau d’accès à l’emploi toujours supérieur à la moyenne nationale

Si le taux net d’emploi* des ingénieur.e.s diplômé.e.s en 2020 par Grenoble INP - Phelma, UGA passe de 92,2% (taux des diplômés 2019) à 86,5%, il reste supérieur à la moyenne des ingénieurs de la CGE, qui recule de 10 points (79,4%). Les diplômé.e.s 2020 de Grenoble INP - Phelma, UGA ont mis moins longtemps à trouver un emploi (15 jours) et même 71% d’entre eux avaient un contrat avant d’obtenir leur diplôme (64% l’année précédente). Au final, 97% ont accédé à leur premier emploi en moins de deux mois (83% promo 2019). 6 mois après l’obtention du diplôme, aucun.e diplômé.e recherchait un emploi contre 17,2% pour la moyenne des ingénieurs CGE.
 

Des conditions d’emplois stables

Avec 97% d’emplois cadres et 80% de CDI (78,2% cette année pour la moyenne des ingénieurs CGE), les diplômé.e.s de Grenoble INP - Phelma, UGA affichent un niveau de salaire stable et légèrement supérieur à la moyenne des ingénieur.e.s CGE. Leur salaire moyen annuel hors prime en France (hors thèses) s’élève à 36800 euros, la moyenne CGE étant de 35,240 euros. L’écart salarial homme-femme est de 3,8% chez les jeunes ingénieur.e.s pour l’ensemble de Grenoble INP, bien inférieur à la moyenne nationale CGE de 6,4%.
 

+ d’informations

 
* taux net d’emploi : (en activité professionnelle + en volontariat), (en activité professionnelle + en volontariat + en recherche d'emploi).
** APEC : association pour l’emploi des cadres.
*** CGE : conférence des grandes écoles. La CGE conduit une enquête d’insertion professionnelle auprès des 140 écoles d’ingénieurs françaises. Dans le cadre de cette enquête, les jeunes diplômé.e.s de l’école sont interrogé.e.s sur leur insertion professionnelle et leur situation 6 mois et 18 mois après l’obtention de leur diplôme d’ingénieur.
 
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 31 août 2021

Université Grenoble Alpes