Aller au menu Aller au contenu
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui
L'école d'ingénieurs de physique, électronique, matériaux
Les technologies de demain s'imaginent aujourd'hui

> L'école > Toutes les actualités

L'évolution de la place des femmes ingénieures en entreprise

Publié le 7 novembre 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Article rédigé par Elise, étudiante en 2e année à Phelma, en master Erasmus Functionalized Advanced Materials Engineering (FAME +).

Ph_Parité homme femme

Ph_Parité homme femme

En 21 ans d’existence je n’ai jamais été discriminée. On ne m’a jamais exclue d’un groupe pour mon genre. On ne m’a jamais fait de remarques sur mon physique. On m’a encouragée à devenir ingénieure. Pour tout dire, pendant très longtemps, je n’avais comme beaucoup de personnes qu’une très vague idée de ce que pouvait recouvrir le mot « sexisme », n’en connaissant que les exemples et les chiffres qu’en donnent les médias. Mais il y a environ un an, j’ai eu l’occasion de discuter avec une femme, ingénieure génie civil, Kenyane, installée en Inde, ayant débuté dans les années 60. Combo gagnant. Elle m’a raconté ses débuts sur les chantiers, dans un monde conçu par et pour des hommes, les regards d’incrédulité des clients lorsqu’elle se présentait, son renoncement à sa féminité pour s’imposer. J’ai mis un visage et des mots sur le sexisme en entreprise. On ne parlait plus de statistiques, on parlait d’une femme, et finalement de millions d’autres qui avaient connu cette situation.
 
Certains seraient tentés de dire : « Oui mais c’était au Kenya et en Inde, en France, ça a évolué ». Et bien voilà, c’est le but de cette enquête, sans prétention et réalisée avec assez peu de moyens. Je voulais avoir un aperçu de la place des femmes en entreprise depuis les années 60 jusqu’à nos jours, pour en tracer l’évolution. J’espérais pouvoir conclure qu’en France « ça n’est plus comme ça » depuis longtemps. Pour cela j’ai rédigé un questionnaire. J’ai voulu tendre vers la plus grande neutralité, pour permettre à toutes les femmes, quelle que soit leur histoire, d’y répondre, en revenant à des thématiques fondamentales et en repartant de zéro, grâce à un questionnaire « naïf » et non biaisé. J’ai essayé d’en garder l’essentiel et de le synthétiser au mieux.

 

Quelques chiffres sur les répondantes.


Elles sont au nombre de 175, travaillant dans des domaines très variés tels que la microélectronique, la banque, le BTP, les télécommunications ou l’énergie, aussi bien en entreprises qu’en laboratoires de recherche académique.




Au cours de cette série d’article, je vous propose de suivre l’histoire de ces femmes et leurs relations au sein de l’entreprise au cours de leur carrière.
 

> Début de carrière

 

> Evolution de carrière

 

> Vie familiale / Vie professionnelle

 

> Bilan



A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Valerie Exshaw

mise à jour le 7 novembre 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes